France – Commercialisation du compte Nickel chez les buralistes

Temps de lecture estimé : 3 min

"Carte-bancaire-buraliste"Commercialisation du compte Nickel chez les buralistes

Dans notre article du mois d’octobre dernier (votre carte bancaire chez le buraliste), nous avions présenté les caractéristiques de l’offre du compte Nickel qui permet à une population ciblée (plus de 2 Millions de personnes en France à faibles revenus ou interdit bancaire) de bénéficier d’une carte bancaire (en mode pré-paiement) en souscrivant au service auprès de son buraliste. »Commercialisation du compte Nickel chez les buralistes » est notre analyse de la semaine.

La profession, en recherche de relais de croissance, propose donc de vendre une carte de paiement et de retrait dont la souscription est facilitée par une borne automatique d’enregistrement installée au bureau de Tabac. Si le concept est intéressant et banalise la distribution d’un moyen de paiement, l’accueil auprès des buralistes est mitigé. Question de génération et d’un concept trop novateur ou une charge de travail supplémentaire à une profession déjà trop sollicitée aux revenus en baisse ?

Acheter sa carte bancaire comme on achète son journal, voilà le pari proposé par la Confédération des Buralistes avec son partenaire, la société Financières des Paiements Électroniques. Vous venez de terminer la partie en lecture libre de l’article. Pour adhérer à l’association Monéticien, rendez-vous en bas de page.

Accès Adhérents

Très bonne semaine

La Rédaction

MONETICEN.COM – All Rights ReservedTous Droits Réservés

English Readers : This page is entirely protected by the « Digital Millennium Copyright Act » in the USA. Also in accordance with articles 1, 2 and 3 from « The Computer Misuse Act » in the UK. We daily monitor all trafic of our website and register all suspect activities in order to provide sufficient proofs. Read our « Legal Notice » for further details.

Lecteurs francophones : Cette page est protégée par la législation française des codes de la « Propriété intellectuelle » , de la « Confiance dans l’Économie Numérique » et du « Code Pénal«  . Tout contrevenant s’expose à des poursuites judiciaires. Pour plus d’informations, consultez notre page « Infos Légales« .

[contact_form]

 

 

Georges Langeais

Ingénieur informatique, diplômé Executive MBA. Professionnel de la « Monétique, Sécurité et Ecommerce » auprès d'acteurs majeurs (Banque, Éditeurs - France - Europe - USA). Enseignant Chercheur & Maitre de Conférences Associé (Moyens de Paiement - Cybersécurité - Transformation Digitale).

Top