Google Maps et sa politique de prix en 2018

Temps de lecture estimé : 3 min

Google Maps et sa politique de prix en 2018Google Maps et sa politique de prix en 2018

Passer à la caisse ou se passer de Google Maps est le constat de la nouvelle politique tarifaire à compter du 11 juin 2018. Les entreprises présentes sur Internet vont devoir augmenter leurs budgets. Etat des lieux d’une situation qui pénalise les Petites et Moyennes Entreprises, mais aussi les grands comptes.

La gratuité de Google Maps revisitée

Depuis le 11 juin 2018, Google a décidé d’augmenter la tarificaion de son service de géolocalisation des entreprises. Un service qui a évolué dans le temps. D’une gratuité totale à ces débuts, ce service est progressivement passé à un mode payant. Un plafonnement de 25 000 requêtes par jour pour conserver la gratuité du service. Une situation qui a contribué à la décision de la plupart des entreprises d’être référencées sur cet outil.

Mais ce mois-ci, la tarification bascule. On passe ainsi de 0,40 euros à 6 euros pour mille requêtes. Le chèque cadeau de bienvenue (200 dollars) sera dorénavant rapidement dépensé. Une stratégie de hausse significative des prix qui interroge aujourd’hui.

Google n’aurait-il pas volontairement usé de sa position dominante pour habituer les entreprises à solliciter son service ? Une approche bien connue en marketing pour ainsi dissuader toute concurrence naissante sur un marché porteur.

Par exemple, dans le secteur de la monétique, nous trouvons plus de 2 000 entreprises en France et environ 100 000 salariés. Un secteur d’activités, qui comme d’autres, a besoin d’une visibilité sur le Web. Il existe bien le référencement payant, mais la géolocalisation reste nécessaire à toute requête sur le moteur de recherches.

Un dumping pour éliminer la concurrence ?

Entre-temps, Google a bénéficié d’une cartographie des entreprises (grands comptes, PME-PMI, TPE) et les géolocaliser par région et par pays. Une pratique de dumping qui n’a pas découragé les adeptes de la cartographie libre de positionner leurs offres.

Mais ce changement brutal de la politique tarifaire par Google ne permettra pas aux acteurs de l’open-data de répondre rapidement aux attentes du marché. Des investissements sont nécessaires pour que les serveurs répondent à une hausse attendue de la bande passante et de l’utilisation des services. Les petits acteurs ne sont pas prets.

Aussi, la nouvelle politique tarifaire des API Google Maps fait bien des mécontents. Mais dans l’immédiat, les entreprises vont devoir s’y soustraire ou quitter ce service. Les nouvelles conditions s’appliquent majoritairement aux entreprises qui ont développé une stratégie web-to-store de leurs marques. Un outil indispensable pour permettre aux clients de localiser la boutique la plus proche.

Google Maps réservée aux grands comptes

Rappelons que la nouvelle limite d’appels passe de 25 000 par jour à 28 000 par mois. Un surcoût estimé à plusieurs milliers d’euros mensuels. Si pour le client final, la gratuité reste maintenue, pour l’entreprise c’est la douche froide. Ce sont surtout les Petites et Moyennes Entreprises qui vont devoir trouver un budget supplémentaire. A défaut, rechercher une alternative moins coûteuse en s’adressant aux solutions ouvertes du marché.

Les grandes entreprises seront bien moins impactées par la nouvelle politique tarifaire de Google Maps. Voire, elles pourront développer leurs propres API et proposer un service à vaeur ajoutée à leurs clients. Une opportunité qui pourrait remettre en question l’utilité de passer par les services de Google.

Si dans la vraie vie, l’emplacement d’un magasin est primordial, sur Internet sa géolocalisation l’est tout autant.

Pour aller plus loin

Fin de l’article intitulé : « Google Maps et sa politique de prix en 2018 » . Sur le même sujet « La corrida de Google Noticias en Espagne » , « Google résiste face à la levée de boucliers de la vieille Europe » , et, « Google Wallet ne servira plus au paiement eCommerce » .
Bonne semaine

La Rédaction (Twitter : @moneticien)

Copyrights ©Moneticien.com – All Rights ReservedTous Droits Réservés

English Readers : We daily monitor all trafic of our website and register all suspect activities in order to provide sufficient proofs. Read our « Legal Notice » for further details.

Lecteurs francophones : Nous scannons quotidiennement le trafic sur notre site et enregistrons toute activité suspecte pour une production de preuves devant la justice. Pour plus d’informations, consultez notre page « Infos Légales » .

[contact_form]

Cheffe de Projets Stratégie et Marketing en Transformation Digitale des Entreprises. De la PME au compte du CAC40, si la problématique est similaire, les enjeux diffèrent.

Temps écoulé. Merci de resaisir

Top