USA – Le BitCoin rattrapé par ses mauvaises fréquentations

Temps de lecture estimé : 2 min

Le BitCoin rattrapé par ses mauvaises fréquentationsLe BitCoin rattrapé par ses mauvaises fréquentations

La monnaie virtuelle à la réputation sulfureuse (argent de la drogue et passerelle du blanchiment), n’avait pas besoin de cette publicité. A New-York hier, le bureau du procureur a arrêté au motif d’inculpation « blanchiment d’argent de la drogue« , le fondateur de la plateforme « BitInstant » . « Le BitCoin rattrapé par ses mauvaises fréquentations » revient sur le sujet des crypto-monnaies et du blanchiment d’argent.

Monsieur Charlie Shrem. et Monsieur Robert Faiella, connus sous le pseudonyme »BTCKing » , auraient opéré sur la plateforme Silk-Road (fermée depuis). Une affaire qui porte sur plus d’un million de dollars en « BitCoin » et revendus à des fins de recyclage d’argent. La question de fond est bien l’anonymat des débuts de la commercialisation du BitCoin qui a rattrapé le passé peu fréquentable de cette quasi-monnaie électronique et permis ce type d’abus.

Source : RT-TV News

Un coup dur au moment où le concept intéresse les États mais aussi une information qui va assombrir un peu plus l’avenir des investisseurs et gestionnaires de plateformes d’échanges.

Très bonne semaine

La Rédaction

MONETICEN.COM – All Rights ReservedTous Droits Réservés

English Readers : This page is entirely protected by the « Digital Millennium Copyright Act » applying in the USA. Articles 1, 2 and 3 from « The Computer Misuse Act » in the UK are also applying . We daily monitor all trafic of our website and register all suspect activities in order to provide sufficient proofs. Read our « Legal Notice » for further details.

Lecteurs francophones : Cette page est protégée par la législation française des codes de la « Propriété intellectuelle » , de la « Confiance dans l’Économie Numérique » et du « Code Pénal » . Nous scannons quotidiennement le trafic sur notre site et enregistrons toute activité suspecte pour une production de preuves devant la justice. Tout contrevenant s’expose à des poursuites judiciaires. Pour plus d’informations, consultez notre page « Infos Légales » .

 

Georges Langeais

Ingénieur informatique, diplômé Executive MBA. Professionnel de la « Monétique, Sécurité et Ecommerce » auprès d'acteurs majeurs (Banque, Éditeurs - France - Europe - USA). Enseignant Chercheur & Maitre de Conférences Associé (Moyens de Paiement - Cybersécurité - Transformation Digitale).

Top