The Apple Watch un look des années 1970 sans plus

Temps de lecture estimé : 2 min

"paiement-apple-sans-contact"The Apple Watch un look des années 1970 sans plus

Annoncée avec beaucoup de publicité comme l’événement qui fera trembler les professionnels de l’horlogerie, « The Apple Watch » et non la « iWatch » comme l’espéraient les fans d’APPLE a déçu le public lors de sa présentation hier. « Pas une révolution cette fois« , mais juste un garde-temps intégrant certaines applications de l’iPhone6 (compatibilité avec la version 5 également).

Source : MKice & Fire

La firme de Cupertino ne nous avait pas habitué à si peu d’innovations lors de ses précédentes présentations. Avec l’iPhone6, la Watch d’APPLE, sera vendue au cours du premier semestre 2015 autour de 350 dollars. Un objet au design hérité de la mode des années 1970, époque où le quartz détrône la montre mécanique pour s’imposer comme un accessoire « gadget » au poignet. C’est la période où l’on change de montre selon son humeur, grâce à un prix équivalent à une heure de travail rémunéré au SMIC. Une vraie révolution pour l’époque.

Si techniquement, les applications de la montre sont au rendez-vous, grâce à une philosophie orientée objet connecté, son design n’est pas révolutionnaire et APPLE doit encore travailler sur cette question avant de rivaliser avec les professionnels de l’horlogerie et les grandes marques emblématiques du Luxe.

Une mauvaise surprise finalement pour les fans dont APPLE espère séduire un segment de clientèle sportive (les coureurs citadins du week-end) à fort potentiel d’achats. Deux tailles seront commercialisées (38mm pour Madame et 42mm de diamètre pour Monsieur) dès l’année prochaine.

Coté paiement, pas de surprise non plus car les rumeurs ont devancé la sortie de la Watch d’APPLE. Elle sera équipée d’une puce NFC « sans contact » pour les opérations de proximité avec validation d’une identification biométrique de son titulaire (application qui date de l’iPhone5 et chahutée pour son niveau de sécurité). Pour le paiement à distance, les données financières, stockées sur un serveur, ne seront pas communiquées au commerçant au moment de l’achat, une approche équivalente à la solution PayPal.

Pas certain que la version 1 de la Watch se vende comme des petits pains. Pour autant, les « Early Adopters » seront certainement au rendez-vous. Notre article d’hier, avec son look futuriste sorti de l’imagination d’un designer du Web, avait réellement emporté l’adhésion des fans. Peut-être une évolution dont pourrait s’inspirer APPLE pour sa version 2.

La Rédaction

All Rights Reserved – Tous Droits Réservés

Georges Langeais

Ingénieur informatique, diplômé Executive MBA. Professionnel de la « Monétique, Sécurité et Ecommerce » auprès d'acteurs majeurs (Banque, Éditeurs - France - Europe - USA). Enseignant Chercheur & Maitre de Conférences Associé (Moyens de Paiement - Cybersécurité - Transformation Digitale).

Top