La Saint-Valentin ou le paiement des amoureux

Temps de lecture estimé : 4 min

"La-Saint-Valentin-ou-le-paiement-des-amoureuxLa Saint-Valentin ou le paiement des amoureux

La Saint-Valentin est traditionnellement la fête des amoureux dont la date du 14 février 2016 approche à grands pas. Une opportunité de revenir, comme chaque année, sur une fête qui n’a aucune origine religieuse et qui fait le bonheur des commerçants. « La Saint-Valentin ou le paiement des amoureux » est notre clin d’œil de la semaine.

Si l’acte de paiement concerne surtout les achats de biens et de services nécessaires à satisfaire ses besoins premiers (manger, boire, se loger, se soigner, etc.), il s’oppose souvent au paiement qui est générateur d’un moment de plaisir. L’achat d’impulsion en est un exemple démonstratif. En effet, il correspond à un achat, dont le besoin n’était pas identifié mais dont la décision du consommateur s’exprime au moment du paiement.

On pourrait classer la « Saint-Valentin » dans la catégorie de l’achat d’impulsion, même si le budget du particulier ne suit plus par temps de crise économique. La culpabilité de ne rien offrir ce jour là à sa moitié, l’emporte souvent dans la décision finale de l’acte d’achat. Bien que la répétition annuelle de l’événement pourrait la déclasser en achat futile, les récents attentats  qui ont touché plusieurs continents, dont l’Europe, tendent en faveur d’un rendez-vous unique dédié aux « amoureux » . Raison et émotion ne faisant que rarement bon ménage en pareil cas.

La « Saint-Valentin » est le second temps fort de l’année, après Noël, avec 126 dollars canadiens dépensés en cadeaux par québécois, selon la banque de Montréal. Les deux autres rendez-vous de l’année, étant la fête des mères (107 dollars) et la fête des pères (95 dollars). Noël se distingue clairement avec un budget plus conséquent de 678 dollars par habitant au Québec.

Selon la culture, la tradition ou l’importance accordée par chacun à ce jour dédié aux amoureux, les dépenses diffèrent clairement dans leur nature et le budget consacrés. C’est ce que révèle la dernière étude réalisée par MasterCard, selon le continent considéré.

Ainsi, le restaurant reste la dépense préférée pour plus de la moitié des latino-américains (54%), contre 38% d’américains, 29% de canadiens, 25% d’européens, etc. Le second lieu est l’hôtel pour près de 30% des habitants du Moyen-Orient, contre 36% d’asiatiques et 33% d’européens. Enfin, le bijou reste une valeur sûre pour les habitants du Moyen-Orient (23%), contre 13% pour les asiatiques et 7% d’européens. Et les fleurs pourrait-on se demander ? Elles pèsent moins de 5% des dépenses en volume tous continents confondus.

Les français ne se distinguent pas vraiment, selon la même source. Six français sur dix vont au restaurant, 6% offrent des fleurs et seulement 2% offrent un bijou. La vraie question reste de connaitre le pourcentage de transactions réalisées par des hommes et des femmes. Peut-être aurions-nous appris que les hommes offrent pour la majorité d’entre-eux, des fleurs à leur moitié, voire un diner au restaurant. Mais fort heureusement, ce sujet conserve encore quelques mystères que la récolte et l’exploitation de données ne permet peut-être pas encore.

Selon, un bilan réalisé par TNS-Sofres en 2012, 30 millions d’euros ont été dépensés par les valentins et les valentines en fleurs, ce jour là. La Rose reste la fleur préférée pour 8 français sur dix. Mais détrompez-vous, les femmes offrent également des fleurs pour un tiers d’entre-elles selon un autre sondage réalisé par eDarling. Enfin, le budget moyen des français se distingue encore selon le sexe. Les hommes sont plus généreux avec une dépense avoisinant les 100€, alors que les femmes consacrent la moitié de ce budget à cet événement.

Enfin, n’oublions pas le parfum qui reste également une valeur sûre le jour de la « Saint-Valentin » pour les hommes comme pour les femmes.

Très belle Saint-Valentin

La Rédaction

MONETICEN.COM – All Rights ReservedTous Droits Réservés

USA : This page is entirely protected by the « Digital Millennium Copyright Act » . Please visit our page « Legal Notice« . Violators will be prosecuted.

CHINA : 網絡犯罪是一處以在中國刑法中的非法入侵的文章285-287進入計算機系統或破壞計算機系統的完整性。如有違反將受到處罰, 並將在中國法律程序的主題.. Wǎngluò fànzuì shì yī chùyǐ zài zhōngguó xíngfǎ zhōng de fēifǎ rùqīn de wénzhāng 285-287 jìnrù jìsuànjī xìtǒng huò pòhuài jìsuànjī xìtǒng de wánzhěng xìng. Rú yǒu wéifǎn jiāng shòudào chǔfá, bìng jiàng zài zhōngguó fǎlǜ chéngxù de zhǔtí..

FRANCE : Cette page est protégée par la législation française des codes de la « Propriété intellectuelle » , de la « Confiance dans l’Économie Numérique » et du « Code Pénal«  . Tout contrevenant s’expose à des poursuites judiciaires. Pour plus d’informations, consultez notre page « Infos Légales« .

SPAIN : Nuestro sitio Web y todo su contenido electronico esta protejido por la « Ley espanola » (codigos penales : 189, 264, 278, 390 y siguientes en referencia). Puede consultar a esta pagina « Infos Legales » .

UNITED KINGDOM : In accordance with articles 1, 2 and 3 from « The Computer Misuse Act » . We daily monitor all trafic of our website and register all suspect activities in order to provide sufficient proofs to present original documents to an Official Justice Court of Law. Read our « Legal Notice » for further details.

[contact_form]

Georges Langeais

Ingénieur informatique, diplômé Executive MBA. Professionnel de la « Monétique, Sécurité et Ecommerce » auprès d'acteurs majeurs (Banque, Éditeurs - France - Europe - USA). Enseignant Chercheur & Maitre de Conférences Associé (Moyens de Paiement - Cybersécurité - Transformation Digitale).

Top